Prothèse de hanche : guide pratique

Pourquoi avoir recours à une prothèse de hanche ?

La prothèse de hanche s’impose comme solution lors d’arthrose et de nécrose , source de dégradations douloureuses de l’articulation de la hanche. En effet, la surface de frottement entre l’os de la cuisse et l’os du bassin s’usent. La douleur est particulièrement importante, et la raideur pour rendre le patient invalide. La prothèse permettra de remplacer une des deux surfaces articulaires.

L’opération

La mise en place d’une prothèse de hanche est une intervention importante. Pour que le chirurgien décide d’opérer, il faut que la douleur et/ou la gêne soit importante, prolongée et qu’aucun traitement médical ne parvient à soulager le patient. Une radiologie de la hache doit confirmer l’usure. Avant l’opération, un bilan pré-opératoire est nécessaire : consultation avec un anesthésiste, un cardiologue mais aussi une prise de sang.

L’intervention consiste en une incision cutanée sur le bord de la hanche. Elle dure environ une heure trente. Le patient est sous anesthésie générale ou péridurale, cela dépend du type d’opération et de son état.

Le second jour post-opératoire, le patient peut s’asseoir sur une chaise. Le drains est retiré au troisième jour. La marche est débuté le soir même. Une rééducation est nécessaire, d’abord en hospitalisation et ensuite en centre ou à domicile durant quelques semaines. La vie quotidienne doit être adaptée les premiers mois, afin d’éviter une luxation, un déboîtement avec quelques règles de vie et positionnement.

Centre de Chirurgie Ostéo-Articulaire (CCO) - Polyclinique Saint-Privat - Rue de la Margeride -34760 Boujan-sur-Libron