Instabilité rotulienne

Il s’agit du déplacement de la rotule vers l’extérieur lors de la pratique de tous les jours ou en cas de pratique sportive. La rotule (patella) est située en avant du genou. Elle est maintenue par des ligaments fémoro-patellaires  empêchant le déplacement de celle-ci. En cas de traumatisme du genou, la rotule peut sortir de son « emplacement », il s’agit d’une entorse grave. Celle-ci revient spontanément lors de l’extension du genou ou une prise en charge médicale est nécessaire.

 

Clinique

Il s’agit d’une pathologie à prédominance féminine. La luxation de la rotule peut survenir au décours d’un accident sportif. En cas de récidive trop fréquente, on parle d’instabilité rotulienne. Le patient se plaint de dérobement du genou avec la sensation que celui-ci lâche.

 

Examens complémentaires

Des radiographies sont nécessaires afin de rechercher des facteurs favorisants les luxations. Une IRM et TDM du genou sont  obligatoires afin de confirmer les anomalies anatomiques.

TDM montrant une luxation de la rotule

 

Prise en charge :

Dans un premier temps : une prise en charge médicale et rééducative est nécessaire avec un renforcement musculaire permettant de « recentrer » la rotule.

En cas d’instabilité une prise en charge chirurgicale  peut être proposé, il s’agit d’une chirurgie «  à la carte » en fonction des lésions constatées sur le bilan complémentaire.

  • Transposition de la tubérosité tibiale antérieure : il s’agit de modifier l’insertion de la tubérosité tibiale antérieure
  • Ligamentoplastie du MPFL : Le chirurgien va reconstruite le ligament médial rotulien à l’aide d’une autogreffe pris au dépend des ischio-jambiers.
Centre de Chirurgie Ostéo-Articulaire (CCO) - Polyclinique Saint-Privat - Rue de la Margeride -34760 Boujan-sur-Libron