Pathologies ligamentaires

Très fréquentes dans le cadre de la pratique sportive, les lésions et pathologies ligamentaires sont nombreuses. Ainsi entendons-nous souvent parler de la fameuse « opération LCA » des suites d’une rupture des ligaments croisés.

Les ligaments sont des tissus élastiques très solides qui permettent de relier les os entre eux : formant ainsi une articulation. Ils ont un rôle majeur dans la stabilisation des articulations et ont notamment vocation à éviter des entorses.

En cas de choc ou de torsion violente, l’un des ligaments qui composent le genou peut être étiré à l’extrême, jusqu’à la déchirure ou la rupture de celui-ci (dans le cas le plus grave).

La cause : l’entorse du genou

De par la nature même du ligament, le traumatisme le plus courant  est l’entorse du genou. Il s’agit là d’une lésion extrêmement fréquente qui est chaque année la cause de nombreuses opérations.

Toutefois, en fonction de l’atteinte du ligament, l’opération n’est pas forcément obligatoire ni systématique. Il convient dans tous les cas d’établir un diagnostic précis avec un spécialiste du genou avant toute intervention. En savoir plus sur l’entorse du genou.

Ne cicatrisant pas spontanément, le ligament rompu peut être reconstitué ultérieurement par le biais d’une opération. La priorité est la prise en charge rapide pour soulager les douleurs du patient et limiter l’atteinte.

Lésions du ligament croisé antérieur

Egalement connu sous l’appellation « LCA », le ligament croisé antérieur est celle que l’on retrouve le plus souvent chez les sportifs. Nous évoquions tout à l’heure l’opération LCA : il s’agit là de l’intervention destinée à reconstituer ce ligament rompu.

Avec plus de 45 000 intervention chaque année, ce traumatisme menace de nombreux sportifs. En savoir plus sur la rupture du LCA.

Lésions du ligament croisé postérieur

Contrairement au LCA, le ligament croisé postérieur (LCP) fait l’objet de beaucoup moins de traumatismes, en raison de son extrême solidité.

Bien que ce type de lésion puisse parfaitement survenir dans le cadre d’une pratique sportive, c’est plutôt les accidents de la voie publique qui en sont responsables.

Ainsi, un accident de voiture, peut provoquer ce type de lésion en cas de choc avec le tableau de bord par exemple. En savoir plus sur la rupture du LCP.

Lésions multi ligamentaires du genou

Le genou est constitué non pas d’un mais de plusieurs ligaments.

Le LCA et le LCP sont évoqués ci-dessus, mais il existe également des ligaments latéraux (internes et externes). Dans le cas d’une entorse, un ou plusieurs ligaments peuvent rompre, se déchirer partiellement ou juste se tendre.

Une entorse entraînant des lésions sur plusieurs ligaments simultanément est un traumatisme grave et, heureusement, plutôt rare. La plupart du temps, ce type de lésion multi-ligamentaire survient lors d’accidents violents sur la voie publique (comme un accident de voiture).

Il peut toutefois survenir de manière exceptionnelle à cause d’un choc particulièrement violent dans le cadre d’une pratique sportive. En savoir davantage sur les lésions multi-ligamentaires.

Dans tous les cas, la consultation d’un spécialiste se révèle vite indispensable pour bénéficier d’un diagnostic précis et d’une prise en charge adaptée. L’opération chirurgicale n’est jamais systématique, elle découle de considérations étroitement liées au bien-être du patient et à son intérêt sur le long terme.

En cas de pathologie ou traumatisme ligamentaire, la clinique orthopédique Saint-Privat vous accueille. N’hésitez pas à contacter nos chirurgiens spécialistes du genou pour une prise en charge personnalisée et experte de votre articulation.

Centre de Chirurgie Ostéo-Articulaire (CCO) - Polyclinique Saint-Privat - Rue de la Margeride -34760 Boujan-sur-Libron