Rupture du tendon d’Achille

Introduction :

Le tendon d’Achille ( ou calcanéen) est le tendon le plus volumineux de l’organisme. Sa rupture est de plus en plus fréquente  avec l’accroissement des activités sportives et plus particulièrement les sports à démarrage  « explosif » ( volley-ball, squash, tennis…). La rupture peut survenir sur des tendinites chroniques du tendon d’Achille.

 

 

 

Clinique

La rupture du tendon d’Achille survient majoritairement  lors de la pratique sportive. Le patient ressent un « claquement » dans le mollet avec une forte douleur à type de décharge en arrière de la cheville. L’examen clinique retrouve une impossibilité de se mettre sur la plante des pieds et une perte de la continuité du tendon d’Achille.

 

Examens complémentaires

Un bilan radiographique est systématique afin de rechercher une avulsion osseuse. Une échographie ou un IRM peut être demandé pour confirmer le diagnostic mais celui-ci est clinique.

 

Traitement

Médical

Il consiste à une immobilisation par une botte plâtrée pour une durée de 3 mois avec un risque de mauvaise cicatrisation tendineuse et un risque de rupture plus élevée.

 

Chirurgical 

Il s’agit de réinsérer les extrémités du tendon soit de façon percutanée, soit à ciel ouvert. Une immobilisation pour une durée de 6 semaines est obligatoire après la chirurgie.

L’intervention est réalisée en ambulatoire.

L’évolution après ce type de blessure est longue.

Centre de Chirurgie Ostéo-Articulaire (CCO) - Polyclinique Saint-Privat - Rue de la Margeride -34760 Boujan-sur-Libron